publicité

Blocus de Poitiers lundi contre le code au lycée

Les auto-écoles indépendantes opposées au projet régional du code au lycée veulent bloquer Poitiers dès lundi matin.

  • Christine HINCKEL
  • Publié le 16/11/2012 | 18:03, mis à jour le 26/11/2012 | 17:39
© France 3
© France 3

Une réunion "de la dernière chance" était organisée aujourd'hui vendredi à Poitiers entre les représentants des auto-écoles indépendants (l'UNIC), ceux de l'ECF ( Ecole de Conduite Française) et un élu du conseil régional.

Aucun terrain d'accord n'a été trouvé au terme de près de 4 heures de réunion, les propriétaires d'auto-écoles annoncent qu'ils vont bloquer Poitiers ce lundi dans le cadre d'une manifestation nationale.

Ces derniers reprochent à Ségolène Royal de mettre leurs entreprises en péril car ils affirment qu'ils n'auront pas les moyens ( en particulier en personnel) de répondre à l'appel d'offres pour assurer les formations aux lycéens et dénoncent le manque de concertation de la part du conseil régional.

Le réseau national ECF (Ecole de Conduite Française) qui pourrait remporter la part du lion pour les appels d'offre se montre en revanche favorable au projet qui représente un budget de 200 euros par élève et devrait être effective au 1er janvier prochain.

                                Le centre-ville de Poitiers bloqué lundi

De plus, les indépendants regroupés au sein de l'UNIC (Union Nationale des Indépendants de la Conduite) craignent que cette mesure ne se généralise à tout le pays.

C'est pourquoi, le mouvement de riposte qu'ils envisagent pour ce lundi 19 novembre est national.

Ils attendent un millier de véhicules qui vont se réunir en trois points autour de la ville  à 7heures ( Le centre routier Zone de la République, le parc des Expos et le centre commercial Auchan Sud).

Dès 7h30 du matin, les voitures vont descendre vers le boulevard circulaire pour bloquer les accès au centre-ville à partir de 8 heures.

Leur objectif est d'empêcher la tenue de la session du conseil régional qui est prévue à 14h. Les manifestants ont prévu de se rendre à pied à cette réunion.

.

les + lus

les + partagés

publicité