publicité

La Charente-Maritime sous l'eau

A la découverte du littoral charentais comme vous ne l'avez jamais vu. Un voyage extraordinaire...

  • Yann Salaün
  • Publié le 07/09/2012 | 17:52, mis à jour le 04/10/2012 | 17:30
© F3
© F3
video title

Episode 3 "La Charente-Maritime sous l'eau"

Voyez notre feuilleton "La Charente-Maritime sous l'eau". Episode 3 : rendez-vous avec une sirène. Yann Salaun, Stéphane Bourin, Maud Coudrin.

video title

Episode 5 "La Charente-Maritime sous l'eau"

Voyez notre feuilleton "La Charente-Maritime sous l'eau". Episode 5 : les bios ? Késaco ? Yann Salaun, Stéphane Bourin, Maud Coudrin.

video title

Episode 4 "La Charente-Maritime sous l'eau"

Voyez notre feuilleton "La Charente-Maritime sous l'eau". Episode 4 : à la chasse sous-marine Yann Salaun, Stéphane Bourin, Maud Coudrin.

video title

Episode 2 "La Charente-Maritime sous l'eau"

Voyez notre feuilleton "La Charente-Maritime sous l'eau". Episode 2 : dans le grand bassin... del'Aquarium de la Rochelle. Yann Salaun, Stéphane Bourin, Maud Coudrin.

video title

Episode 1 "La Charente-Maritime sous l'eau"

Voyez notre feuilleton "La Charente-Maritime sous l'eau". Episode 1 : Plongée en eau claire ... ostréicole. Yann Salaun, Stéphane Bourin, Maud Coudrin.

C'est à un voyage extraordinaire que nous vous convions ici. Une immersion totale sous les eaux de la Charente-Maritime avec des images inédites sous-marines.

Avec 150 000 licenciés, la Fédération Française d'Etudes et de Sports Sous-Marins attire de plus en plus de nouveaux adeptes. La plongée est un sport qui se démocratise et pas uniquement dans les eaux chaudes et claires de lointains océans.

Ainsi, par exemple, le Sub Aqua Club de La Rochelle est le plus important de la façade Atlantique. Pourtant, les pertuis charentais entre les îles de Ré et d'Oléron, sorte de petite mer fermée, ne sont pas réputés pour offrir des conditions idéales avec malheureusement souvent une visibilité assez réduite. Mais qu'ils pratiquent la chasse en apnée ou qu'ils partent à la découverte de la faune et de la flore sur une des nombreuses épaves de la zone, ils sont effectivement de plus en plus nombreux à chausser les palmes pour explorer une Charente-Maritime peu connue du grand public.

Voyez notre feuilleton en cinq épisodes signés Yann Salaün, Stéphane Bourin et Maud Coudrin.

Episode 1

image_74619378.jpg
Plongée en eau claire... ostréicole

Son patronyme ne le prédestinait pas spécialement à monter un club de plongée sur l'île d'Oléron.

D'ailleurs, Fabrice Bouteille (puisque c'est de lui dont il s'agit) a commencé sa carrière comme ostréiculteur.Mais, très vite, ce qui n'était qu'un loisir passion pour cet ilien de souche est devenu un métier à part entière. Quand arrive la belle saison, il embarque des touristes de passage pour explorer les fonds sous-marins.

Une expérience particulière car beaucoup d'entre eux ont l'habitude de plongées plus confortables dans les eaux amicales de pays exotiques. "Ici, c'est plus… sportif" prévient généralement Fabrice et, de fait, un coup de vent ou un peu trop de houle les jours précédant une sortie, peuvent surprendre les néophytes de l'Atlantique quand, en dessous, on n'y voit guère plus loin que le bout de ses palmes.

Heureusement, Monsieur Bouteille a un plan B : une claire ostréicole qu'il a aménagée pour les débutants et dans laquelle il propose des baptèmes en toute sécurité.

Episode 2

image_74621436.jpg
Dans le grand bassin de l'Aquarium

Avec en moyenne 800 000 visiteurs par an, l'Aquarium de La Rochelle est, on le sait, un passage obligé pour tous les estivants de passage en Charente-Maritime. C'est aussi sûrement le meilleur moyen d'appréhender le monde sous-marin quand on ne pratique pas par ailleurs la plongée.

Tous les océans du monde y sont représentés.

Alors certes, le néophyte va surtout se concentrer sur les vertébrés, poissons exotiques et autres hippocampes et on le comprend, le spectacle est magnifique. Mais la magie des bassins, elle se trouve aussi dans les coraux, les éponges, les algues, ce que beaucoup considèrent comme du décor.

Accompagné de Pierre Morinière, biologiste de l'Aquarium, nous avons eu le privilège de plonger notre caméra de l'autre côté des vitres et notamment dans le bassin aux requins.

Episode 3

image_74622108.jpg
Rendez-vous avec une sirène

Combien de temps pouvez-vous tenir la tête sous l'eau sans respirer ?

Une minute, une minute trente ? Sandrine Murbach, elle, peut y rester une éternité ou presque. Ancienne championne de France d'apnée, elle s'entraine plusieurs fois par semaine dans la piscine municipale de La Rochelle.

L'apnée est une pratique sous-marine exigeante qui allie effort physique et préparation psychologique. "Si on n'est pas bien, on ne va pas loin" a coutume de dire Sandrine.

Nager 150, 160 mètres sans respirer s'apparente donc à une quête du bonheur, celui d'être en osmose totale avec le milieu aquatique. Et à la voir  évoluer avec autant de grâce sous l'eau, on imagine que Sandrine la sirène n'est pas loin de l'harmonie totale avec son élément de prédilection.

Episode 4

image_74622148.jpg
A la chasse... sous-marine

Dans la grande famille des plongeurs, je voudrais "le chasseur" !

Les amateurs de pêche sous-marine sont en effet une bande à part dans la nébuleuse de la plongée. Amoureux de la nature, ils ont choisi de poser les bouteilles à terre pour mieux s'intégrer dans le milieu aquatique. Moins profonde, moins longtemps, la plongée en apnée permet de s'approcher au plus près de la faune. Respectueux de la ressource, la plupart des chasseurs ne plongent pas pour à tout prix ramener du poisson.

Comme Philippe Fauger, le gérant du magasin "Sub La Rochelle", c'est, à l'inverse, plutôt les poissons qui le fascinent.

Episode 5

image_74630935.jpg
Les "bios" ? Kézaco ?

Le bio est à la mode, même dans le milieu de la plongée.

Un plongeur "bio", c'est avant tout quelqu'un de curieux. Ils sont de plus en plus nombreux à s'intéresser à la vie sous-marine, poissons, coquillages, éponges, algues.

Tant et si bien que la fédération propose, via les clubs, des formations de biologie marine.

A La Rochelle, même si la visibilité dans les pertuis est rarement idéale, la biodiversité est importante. Suivez le guide, il s'appelle Patrick Charpentier, responsable de la section "bio" du Sub Aqua Club.

les + lus

les + partagés